dimanche 2 octobre 2016

Samedi 22 mars 2008 : St-Maurice-sur-Aveyron - D64 (la Bruyère).

C’est le week-end de Pâques.
Vers 15h30, Viviane me dépose à la sortie de St-Maurice-sur-Aveyron.
Je commence à marcher sous un ciel incertain, pas franchement engageant : alternance de nuages et de soleil timide. Petite route qui longe l’Aveyron sur sa rive droite jusqu’au hameau de Fontainejean. Un pont enjambe la rivière en face d’une abbaye cistercienne du XIIe siècle. C’est une propriété privée qui ne se visite pas : quelques ruines dont une partie réhabilitée avec de grandes baies vitrées.
Je poursuis à travers les gâtines. Les chemins sont boueux, après les pluies de la semaine. Je franchis le gué de Maurepas sur une passerelle. Je gagne l’étang des Loges, saturé, qui déborde. Je fais une pause pour manger une pomme sous des nuages menaçants. En fait, il ne se passe rien, car les nuages se délitent. A travers champs et bosquets, j’atteins une lisière qui se trouve être la limite entre les départements du Loiret et de l’Yonne. Le sentier se poursuit le long d’une haie, d’une lisière et enfin pénètre dans l’Yonne, en Bourgogne.
Je débouche à 18h sur la départementale 64, entre Chambeugle et Marchais-Béton, à hauteur de la ferme de la Bruyère. Viviane n’a pas osé me rejoindre, vu l’état des sentiers.

Nous allons passer la nuit au camping de Charny, à moitié inondé par la crue de l’Ouanne.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire